Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

accès rapides, services personnalisés
FACULTÉ DE PHYSIQUE
UFR 925

Physique macroscopique et biophysique

 

Laboratoire Jean Perrin

LJP

Le LJP mène des recherches en physique à l'interface avec la biologie et la médecine. Il développe de nouvelles approches expérimentales visant à sonder les propriétés de systèmes biologiques complexes à différentes échelles. Une grande partie de ses recherches se situe dans le contexte de la réponse d’un système biologique à des perturbations extérieures. Le LJP cherche à réaliser de nouveaux systèmes mécaniques ou physico-chimiques dont les comportements pourraient offrir certaines analogies avec des systèmes biologiques. C’est une approche "bioinspirée", qui permet des aller-retour entre les systèmes vivants et les systèmes artificiels en vue soit de développer de nouveaux concepts soit d’améliorer notre compréhension de certains mécanismes biologiques en cherchant à les reproduire de manière artificielle. Le laboratoire comprend de plus une composante théorique en constante interaction avec ses activités expérimentales.

 

 ⇒ Mots clés: biophysique, approche bioinspirée, comportement du poisson zèbre, imagerie calcique, biophysique des micro-organismes, approche biomimétique de la perception tactile digitale humaine, mécanique de contact, biophotonique : trafic intra- et inter-cellulaire, dynamique stochastique des systèmes réactifs et vivants, biophysique des micro-organismes, microrhéologie des biofilms, croissance des biofilms en flux, communautés adhérentes multi-espèces, variabilté phénotypique, mutagénèse, cycle cellulaire, microfluidique des Biofilms Epilithiques: impact du chlordécone, morphogénèse dans les systèmes moléculaires, biophotonique : spectro-imagerie à visée diagnostique, modélisation mésoscopique des biopolymères...

 

Physico-Chimie Curie

PCC

Basé à l'Institut Curie, l’objectif de l’unité est de découvrir le rôle des lois physiques de l’architecture et les fonctions des systèmes cellulaires. À cette fin, les équipes suivent des approches interdisciplinaires impliquant la physique, la chimie et la biologie. Les études couvrent une étendue de sujets allant de molécules simples (moteurs moléculaires, les interactions ADN-protéines, des protéines membranaires) à des fonctions cellulaires (adhésion cellulaire, la division cellulaire, la motilité cellulaire, transport intracellulaire) et le comportement collectif des cellules dans les tissus et les organismes (blessure, guérison, morphogenèse). Les études comprennent l’utilisation de nombreux systèmes expérimentaux allant d’assemblages moléculaires isolés et des systèmes biomimétiques à des systèmes cellulaires et multicellulaires. Les approches combinent études théoriques et une variété de techniques expérimentales telles que la microscopie optique et électronique, ainsi que la microfluidique et le micromodelage, l’optogénétique ou la micromanipulation mécanique à l’aide de pinces optiques ou magnétiques.

 

⇒ Mots clés: physico-chimie des systèmes vivants, rôle des membranes et fonctions cellulaires, systèmes biomimétiques, imagerie et contrôle optique de l'organisation cellulaire, mécanique et génétique du développement embryonnaire et tumoral, analyse fonctionnelle et structurale des protéines membranaires, approches quantitatives en  immuno-hématologie, technique du code-barre cellulaire, populations de cellules en interaction - techniques de micro-fabrication, systèmes modèles -, biomimétisme du mouvement cellulaire - mécanismes physiques et biochimiques -, macromolécules et microsystèmes en biologie et médecine, méthodes de diagnostic relatives au maladies, microfluidique, laboratoire sur puce, moteurs moléculaires...

 

Physique et Mécanique des Milieux Hétérogènes

PMMH 

Situé à l’ESPCI, ce laboratoire est une unité de recherche expérimentale multi-disciplinaire dans les domaines de la mécanique des fluides et des solides (ingénierie), de la physique, de la biologie et aussi de la chimie. Son champ d’action s’étend de la recherche fondamentale aux applications, avec des relations importantes avec le monde industriel principalement autour de l’innovation dans les procédés. Les principaux pôles de recherche du PMMH s’articulent autour de la mécanique des fluides et de la mécanique des solides. Beaucoup de thématiques développées au PMMH ont la particularité d’utiliser des concepts issus de ces deux domaines scientifiques (interactions fluides/structure, dynamique des interfaces et mouillage) mais aussi de s’interroger de manière plus fondamentale sur la physique de la matière au voisinage des transitions de blocage (rhéologie des fluides complexes, matière molle, matériaux vitreux et granulaires).

 

Mots-clés: mécanique des fluides et des solides, hydodynamique, physico-chimie de la séparation, ondes de surface, transitions de phase et interfaces, biomimétisme et interactions fluide-structure, contrôle d'écoulement, instabilités hydodynamiques, mouillage et non-mouillage, matière molle, microfluidique et biologie, fluides actifs, acousto-fluidique, interaction fluide-structure à bas Re, biophysique cellulaire, élasto-capilarité, mécanique du solide et physique statistique, érosion, transport et géomorphologie, physique et mécanique des milieux granulaires et suspensions, biomécanique et croissance de racine de plantes, mécanique et géométrie de plaques minces, interfaces hors équilibre et systèmes vitreux, rupture et plasticité des matériaux désordonnés.

 

24/02/17

Traductions :

    Contact

    Campus de l'UPMC

    Tour 22-23, 1 er étage

    Directeur : 

    Edouard Kierlik (dir-facphysique @ upmc.fr)
                         

    Responsable administrative : 

    Christine Nemer (christine.nemer @ upmc.fr)

    Tél : 01 44 27 44 48

    Administration du site web : 

    Nathalie Suirco (nathalie.suirco @ upmc.fr)